La MRC de Témiscouata
Magazine Culture de Rang consacré au Témiscouata

rangLa COOP des Champs et la SADC de Témiscouata lançaient hier, lors d’une formule 5 à 7 au BeauLieu Culturel, la nouvelle édition du magazine Culture de Rang. Une seconde édition entièrement consacrée au Témiscouata.

Imagé et informatif, le contenu du magazine permet d’illustrer l’agriculture et l’acériculture écoresponsable de la MRC, et ce, à partir des points de vue des producteurs, des commerçants et des consommateurs. Vous serez éblouis par la richesse du territoire témiscouatain et par la créativité ainsi que l’énergie déployée pour ces projets écoresponsables.

Culture de Rang est une initiative qui a pour objectif de sensibiliser la population, en général, sur les bienfaits de ce type d’agriculture sur la santé, l’environnement, le développement de l’économie locale, la valorisation du patrimoine rural et ses paysages, ainsi que la diversification de la culture gastronomique régionale.

Le magazine est diffusé dans les grandes villes de Québec et de Montréal. Il est également disponible dans différents points de vente notamment, à la SADC de Témiscouata, la Fromagerie Le Détour, Amarante épicerie écologique, Station Service Michaud, Dépanneur Jacques Lamonde, Coopérative des Consommateurs du Haut-Pays Trinité-des-Monts, Épicerie Coop de Squatec, Épicerie des Lacs à Saint-Jean-de-la-Lande, Métro Marché du Témis Ville Dégelis, Corporation Avantages Témiscouata, Municipalité de Saint-Marc-du-Lac-Long, Municipalité de Packington, Dépann-O-Max à Auclair, Librairie l’Alphabet et Coop Alina à Rimouski.

Des courses de snocross en janvier au Témiscouata

3996FRD’importantes courses de motoneiges et de snowbikes se tiendront à Témiscouata-sur-le-Lac en janvier prochain.

La première étape du championnat provincial de snocross se tiendra au Témiscouata le 11 janvier prochain. Les différentes courses auront lieu sur une piste spécialement aménagée derrière les Galeries Témis. Des pilotes en provenance des États-Unis, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et du Québec feront rugir leur moteur. Dans ce type de courses, ce n’est pas la vitesse, mais l’agilité des pilotes qui est mis à rude épreuve.

Samuel Lavoie de Dégelis sera à surveiller alors qu’à 21 ans, il a terminé au 2e rang du classement dans la classe professionnelle l’hiver dernier.

«Les sports moteurs sont très populaires ici, je le sais pour être souvent ici l’été pour le motocross. Déjà, on sait qu’il va y avoir un intérêt ici pour que les gens viennent assister à l’ouverture de la saison le 11 janvier prochain», a raconté le directeur de snocross SCMX, Mathieu Buteau.

«C’est certain que j’aimerais ça gagner chez nous, depuis le temps que je fais du snocross, ce n’est jamais arrivé. La course la plus proche que j’ai fait est à Rivière-du-Loup pendant deux ans. Je commençais dans le milieu et j’ai évolué depuis et je m’entraîne fort. J’ai beaucoup de gens derrière moi qui me supporte», a souligné Samuel Lavoie.

Virage vert à l’Aréna du Transcontinental

rLa Municipalité de Rivière-Bleue entreprend un important virage vert à l’Aréna du Transcontinental permettant de diminuer considérablement les déchets de l’établissement.

En effet, plusieurs initiatives favorables à l’environnement ont été mises en place dans les dernières semaines. La première étant l’installation de bacs permettant le tri des rebus permettant maintenant aux utilisateurs de recycler ce qui peut l’être. Un nouvel abreuvoir réfrigéré permettant de remplir les gourdes devrait quant à lui diminuer l’utilisation de bouteilles d’eau à usage unique. Finalement, les commandes au casse-croûte sont dorénavant servies dans de la vaisselle réutilisable ou biodégradable selon l’endroit où vous souhaiter prendre votre repas marquant donc la fin de l’utilisation des fameux contenants de styromousse.

Ces initiatives vertes découlent de la volonté des élus municipaux de protéger l’environnement de qualité dont bénéficient les citoyens de Rivière-Bleue.

Les 4 Scènes présente les spectacles de décembre et janvier.

soeurs boulay 1917Les 4 Scènes, diffuseur de spectacles du Témiscouata, vous présente les spectacles prévus pour le mois de décembre 2019 et janvier 2020..

OCÉANNE, Pixel d’étoile
Tiré du best-seller québécois Saint-Parlabas, découvrez la fabuleuse histoire d'Océanne, une enfant sourde et muette dont on raconte qu'elle aurait le coeur fait d'eau et de sel. Inconsolable, elle verse des larmes depuis sa naissance. À tel point que ses pleurs menacent d'engloutir le village de Saint-Parlabas. Seule une mystérieuse boîte à musique parvient à la consoler. Contiendrait-elle son destin?
Rencontrez-la au Centre Culturel Georges-Deschênes de Dégelis le 8 décembre à 13 h.


LES SOEURS BOULAY, La Mort des Étoiles
Comme en témoigne l’émouvante chanson Nous après nous premier extrait de leur troisième album paru cet automne, Les soeurs Boulay sont enfin de retour! Après avoir donné plus de 400 spectacles et vendu plus de 110 000 exemplaires de leurs disques, Mélanie ayant donné naissance à un enfant et Stéphanie à un projet solo en 2018, elles réapparaissent unies dans la lumière. Pour ce concert, leur plus étoffé en carrière, elles s’entourent de talentueux musiciens, dans une scénographie éclatée. À voir! La première partie sera assurée par Hanorah.
Rencontrez-les au Centre Culturel Léopold-Plante de Pohénégamook le 18 janvier 2020 à 20 h.

Deux médailles d’or pour le Ballon sur glace mineur du Témiscouata!

Neguac U17 feminin champion 002Les 23 et 24 novembre dernier, des équipes du Ballon sur glace (BSG) mineur du Témiscouata participaient à deux tournois soit l’un à Néguac au Nouveau-Brunswick et l’autre à St-David en Montérégie.

Tout d’abord, à Néguac, l’équipe T-Miss U-17 féminin a gagné la médaille d’or dans la catégorie Femme en battant la Nouvelle-Écosse au compte de 2 à 1 en prolongation lors de la finale. En ronde préliminaire, elles avaient conservé une fiche de trois gains et une nulle. Certaines joueuses de cette équipe ont également remporté une 2e médaille d’or lors de ce tournoi en jouant avec l’équipe Construction Stef qui a remporté les honneurs dans la catégorie mixte. Puis, la jeune formation du Blitz U-19 masculin était aussi présente au Nouveau-Brunswick. Elle s’est inclinée au compte de 2 à 0 dans la demi-finale de la classe Homme face au club Construction Stef qui allait ensuite gagner la finale de cette catégorie. Cette demi-finale fut chaudement disputée alors que le 2e but de la rencontre fut marqué dans un filet désert.

Une troisième équipe du BSG mineur du Témiscouata était également à l’œuvre cette fin de semaine soit le U-15 masculin à St-David. Le Blitz a remporté la médaille d’or à la suite d’un gain de 2 à 1 en prolongation au dépend de l’équipe hôte lors de la finale U-15 masculin.

«Nos 3 équipes ont très bien performé à Néguac et à St-David. Cela augure bien pour la prochaine fin de semaine alors que nous serons en action à Almonte en Ontario avec nos équipes U-19 en préparation d’une éventuelle participation au Championnat canadien juvénile de ballon sur glace en mars 2020. Pour conclure ce blitz d’activités, nous tiendrons le tournoi « À bout de souffle », le samedi 7 décembre prochain. Cet événement est organisé par les élèves du programme sportif en ballon sur glace de l’École secondaire de Cabano» de conclure le président du BSG mineur du Témiscouata et coordonnateur du programme sportif ballon sur glace de l'École secondaire de Cabano, Alain Dugas.

Profil de l’organisation du Ballon sur glace mineur du Témiscouata

Le BSG Mineur du Témiscouata existe depuis plus de 17 années. À chaque saison, il permet à plus d’une centaine de filles et garçons âgés entre 6 et 19 ans de pratiquer le ballon sur glace à des niveaux récréatifs et compétitifs et incite les jeunes à adopter de saines habitudes de vie. Depuis la fondation de l’organisation, ses différentes équipes ont remporté près de 60 médailles lors de championnats provinciaux et nationaux.

Tournoi « À bout de souffle » du programme sportif en Ballon sur glace

Photo tournoiLe 7 décembre prochain aura lieu le tournoi « À bout de souffle » organisé par les élèves du programme sportif en ballon sur glace de l’École secondaire de Cabano.

Cet événement débutera à 7h30 le samedi matin pour se poursuivre jusqu’à 23h00. Nous vous invitons grandement à participer à ce tournoi en nous manifestant votre intérêt ou en vous créant une équipe. Les équipes sont constituées de 4 à 5 joueurs, 4 matchs vous sont garantis et le coût d’inscription est fixé à cinquante dollars par équipe. Quatre catégories sont offertes : familiale, participation, homme et femme compétition. Des bourses seront offertes dans les classes compétitions et nous ferons le tirage de nombreux prix de présence. De plus, ce tournoi a pour but de financer le programme sportif en ballon sur glace de votre région.

Pour de plus amples informations, contacter Alain Dugas au 418-854-3901 ou consulter la page Facebook du BSG mineur Témis.

Saint-Louis-du-Ha! Ha! pose un geste pour l'environnement

DATA ART 4219104 620x348Dans un souci de mieux préserver l’environnement, Saint-Louis-du-Ha ! Ha ! veut bannir l’utilisation des bouteilles d’eau en plastique à usage unique.

La Municipalité donnera l’exemple en fournissant une bouteille à chaque adresse postale de ses concitoyens. Ils pourront venir chercher leur bouteille avec le coupon qu’ils recevront dans le journal local «Le lien» en décembre prochain.

Cette initiative ouvre la voie à d’autres changements qui auront un impact positif sur l’environnement. Cette démarche a été proposée par le comité consultatif en environnement et entériné par le conseil municipal de Saint-Louis-du-Ha ! Ha !

«Il faut commencer à quelque part pour empêcher la formation de montagnes de bouteilles et d’assurer aux prochaines générations un environnement sain», affirme Sonia Larrivée, maire.

Une école unique soutenue par sa communauté à Saint-Elzéar-de-Témiscouata

ecole les parchemins c fier saint elzear de temiscouata 002 620x348Menacée de fermeture en raison d’un manque d’élèves, l’école Les Parchemins de Saint-Elzéar-de-Témiscouata a réussi un virage à 180 degrés. Non seulement elle s’est transformée en école communautaire entrepreneuriale (C-FIER), mais elle est passée de 11 à 18 élèves cette année, assurant ainsi sa pérennité.

La mairesse de Saint-Elzéar-de-Témiscouata, Carmen Massé, a d’ailleurs bien résumé tout ce dossier en deux phrases lors de l’inauguration officielle. «On s’est demandé ‘’comment on peut faire autrement pour rendre notre école attractive?’’ On est passé d’école menacée à école magique.»

Toute la communauté était invitée le 14 novembre à découvrir les nouveaux locaux. «On sent que les gens sont derrière nous, la municipalité, la communauté, les parents, les grands-parents. De les voir à chaque fois, ça nous surprend toujours un peu parce que c’est un petit milieu, une école qui a peu d’enfants, mais qui vient toucher beaucoup de gens», a commenté le directeur de l’établissement scolaire, Jules Soucy.

L’idée d’instaurer une école alternative à Saint-Elzéar-de-Témiscouata a vu le jour officiellement au mois d’aout 2018. L’organisation scolaire souhaitait doter l’école Les Parchemins d’un projet spécifique afin de maintenir sa clientèle. «On voulait freiner l’exode des jeunes vers d’autres écoles, garder nos élèves et essayer d’aller en chercher avec l’offre d’un projet particulier», ajoute M. Soucy.

La direction et l’équipe-école se disent fiers de l’évolution du projet. Les élèves ont désormais accès à un laboratoire créatif, où ils font de la robotique, un studio de musique, et deux classes partagées par tous les niveaux. Les enseignantes travaillent en intégrant les deux groupes de 1ère à 3e année et de 4e à 6e année lors de différentes activités.

«Les enfants vont au-delà de ce qu’on pensait. Par exemple, ils ont eu l’idée de réparer le petit pont dans le sous-bois derrière l’école. On veut qu’ils soient responsables de leurs projets, qu’ils soient les leaders, les créateurs, les techniciens et les gestionnaires. On veut que ça vienne d’eux. On y va avec des questionnements stratégiques et on est dans la résolution de problèmes aussi», explique Nancy Michaud, enseignante de la classe de 4e à 6e année de l’école des Parchemins. L’élève responsable de ce projet a donc écrit un courriel à la municipalité pour demander l’autorisation de réaliser son idée. Il a également contacté le Groupement forestier du Témiscouata afin d’obtenir de l’aide pour aménager le sentier, et éventuellement pouvoir élaborer une classe-nature.

«On est dans l’authenticité. Si on écrit une lettre, c’est pour une situation réelle, qu’on veut régler pour vrai. On a des arguments pour convaincre qui nous tiennent à cœur parce qu’on veut vraiment réaliser le projet, si la lettre est pour demander une permission, par exemple. On est pas juste dans des mises en contexte qui n’existent pas, on est dans du réel. C’est très engageant, surtout pour ceux qui ont des difficultés scolaires», ajoute Mme Michaud. Les matières scolaires sont ainsi intégrées dans le cadre de projets réels.

L’approche pédagogique a aussi été modifiée. Les élèves n’ont plus de devoirs ni de leçons à faire à la maison. Une routine fixe est établie à l’école, et ils sont faits à chaque matin. «Ça nous donne un contrôle sur leurs apprentissages, tandis qu’à la maison, on est pas sûr si c’est fait ou pas. De cette manière, on s’assure que c’est fait et bien fait, et on se partage des stratégies d’apprentissage», précise Mme Michaud.

Selon le directeur de l’école Les Parchemins, Jules Soucy, le projet C-FIER soulève déjà de l’intérêt dans la région. Des familles ont visité l’école et se montrent intéressées à s’y inscrire pour l’an prochain. C-FIER est axé aussi sur le développement de projets en collaboration avec des gens de la communauté qui ont des forces et des ressources à fournir à l’école. Un montant de 21 000$ a été accordé par le conseil municipal de Saint-Elzéar-de-Témiscouata, via le Fonds de développement du territoire pour faire l’acquisition de nouveau mobilier scolaire et d’équipements de robotique.

Source : Infodimanche.com 

Fonds d'appui au rayonnement des régions - Près de 1,7 M$ pour cinq projets au Bas-Saint-Laurent

75627315 2503716076574159 7313758289185996800 nLA POCATIÈRE, QC, le 15 nov. 2019 /CNW Telbec/ - Au nom de la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Mme Andrée Laforest, la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Mme Marie-Eve Proulx, a annoncé une aide financière de près de 1,7 M$ pour la réalisation de cinq initiatives soumises dans le cadre du Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR).

Celles-ci répondent aux six priorités établies pour la région, lesquelles se trouvent également au cœur de la stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires. 

Pour l'occasion, Mme Proulx était accompagnée du président du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent et membre du comité régional de sélection de projets du Fonds d'appui au rayonnement des régions, M. Francis St-Pierre.

Citations :

« Comme vous le savez, le FARR laisse aux régions de la latitude pour choisir les projets à appuyer en fonction des réalités et des priorités de leur territoire. Une fois de plus, nous pouvons constater la créativité des promoteurs et la pertinence des initiatives pour la croissance de leur région. » Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation

« Je suis très fière de la diversité des initiatives présentées aujourd'hui. Elles répondent à certains besoins de la population en tenant compte des réalités de la région. Que ce soit par l'amélioration des services et des produits offerts, de l'attractivité ou encore des processus, elles contribueront à la vitalité du Bas-Saint-Laurent. » Marie-Eve Proulx, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

« À titre de président du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent, je tiens à souligner la réussite du Fonds d'appui au rayonnement des régions. Nos annonces d'aujourd'hui illustrent qu'il est possible de faire progresser nos régions si tout le monde travaille ensemble, dans le respect des juridictions communes. La proximité des maires et préfets, conjuguée avec des orientations gouvernementales claires, permettent d'atteindre de tels résultats et c'est de bon augure pour l'avenir de nos concitoyens. » Francis St-Pierre, président du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent, préfet de la MRC de Rimouski-Neigette, maire de Saint-Anaclet-de-Lessard et membre du comité régional de sélection de projets du Fonds d'appui au rayonnement des régions

Faits saillants :

Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR)

Cinq projets retenus pour la région du Bas-Saint-Laurent

2019-2020

Aide financière
totale accordée

Partenaires et description du projet

Années financières
de la réalisation du projet

250 000 $

Achat d'un balai de piste et d'un camion chasse-neige

Par : Régie intermunicipale de l'aéroport régional de Mont-Joli

Remplacer un balai de piste désuet et acheter un camion chasse-neige pour faire l'entretien des pistes d'atterrissage de façon sécuritaire et efficiente.

2019-2021

90 724 $

Développement et amélioration des six haltes touristiques

Par : La Route touristique du Grand Air

Ajouter deux haltes touristiques supplémentaires à la Route des Monts Notre-Dame et améliorer les quatre haltes existantes. Des panneaux d'information et d'interprétation seront installés. Ils mettront en valeur la qualité des paysages, les attraits et les services touristiques ainsi que les producteurs artisans localisés le long du tracé, qui traverse quinze communautés rurales.

2019-2021

500 000 $

Implantation de projets de robotisation collaborative dans les PME du Bas-Saint-Laurent

Par : Innov & Export PME

Contribuer à l'achat de deux robots collaboratifs destinés à la location pour les entreprises du Bas-Saint-Laurent et embaucher des ressources supplémentaires pour offrir un service d'expertise en robotique collaborative. Les entreprises pourront se servir des robots pour tester l'automatisation de certaines de leurs tâches et en constater les avantages pour leur production (autonomie, polyvalence et rendement).

2019-2022

600 000 $

Embauche d'une ressource en attractivité pour chaque MRC

Par : Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent (CRD)

Embaucher une ressource en attractivité dans chacune des huit municipalités régionales de comté (MRC) de la région pendant trois ans. Ces personnes travailleront en étroite collaboration avec la coordonnatrice régionale pour assurer une cohérence entre les orientations découlant du sommet régional sur l'attractivité de septembre 2018 à Rimouski et les actions.

2019-2022

255 075 $

L'essor de la filière des noisettes au Bas-Saint-Laurent

Par : Biopterre - Centre de développement des bioproduits

Concevoir un plan de développement de l'industrie de la noisette au Bas-Saint-Laurent, documenté et s'appuyant sur la réalité régionale. L'acquisition de connaissances permettra de mieux planifier et de s'assurer que la production, la transformation et la mise en marché des produits de noisettes sont entièrement effectuées au Bas-Saint-Laurent. Ce projet est le résultat des travaux d'un comité de travail et de concertation régionale mis en place depuis plus de quatre ans.

2019-2022

Total accordé :

1 695 799 $

 

2019-2023

Source : ministère des Affaires municipales et de l'Habitation

15 novembre 2019

Priorités régionales en lien avec les projets retenus

  1. Agir pour l'attractivité de la région.
  2. Agir pour l'équité entre les personnes et les collectivités en s'assurant de placer le développement social au cœur de la vitalité et de l'occupation des territoires.
  3. Agir pour un environnement sain et une vie de qualité.
  4. Agir pour un entrepreneuriat et une main-d'œuvre dynamiques et diversifiés.
  5. Agir pour la vitalité des communautés rurales.
  6. Agir pour faire du Bas-Saint-Laurent un leader innovant dans ses domaines identitaires tels que le bioalimentaire, le forestier, le maritime et l'eau, la tourbe, l'environnement et les énergies vertes et renouvelables.

Liens connexes :
Fonds d'appui au rayonnement des régions : www.mamh.gouv.qc.ca/developpement-territorial/programmes/fonds-dappui-au-rayonnement-des-regions-farr/farr/

 

Comptoir de Noël à La Vieille Gare de Rivière-Bleue

gare illuminéeLe Club d’artisanat Riverain vous invite à son Comptoir de Noël de La Vieille Gare  à Rivière-Bleue les 22, 23 et 24 novembre.  Cadeaux de choix, ambiance musicale et décor lumineux. 

Heures d’ouverture : le vendredi de 14h à 20h, les samedi et dimanche de 10h à 17h. Encouragez nos artisans en offrant pour ce Noël un cadeau bien de chez nous : bijoux, tissages et tricots, courte-pointes, centres de table, objets en bois et en aiguilles de pin, produits du terroir, sans compter les tableaux de nos peintres.

De plus, les élèves du service de gare de L’école- Notre-Dame-de-Grâces seront avec nous samedi pour vous proposer de magnifiques décorations de Noël et des tawashi.

REGARD EN TOURNÉE au BeauLieu Culturel du Témiscouata

1 REGARD en tournée 002La tournée des coups du coeur de la 23e édition du Festival REGARD, est de retour cet automne au BeauLieu Culturel du Témiscouata! Le 15 novembre prochain à 20 h, les cinéphiles de la région pourront découvrir six courts métrages provenant du Québec et de l’international :

 LUNAR-ORBIT RENDEZVOUS, de Mélanie Charbonneau (Québec)

 TUNGRUS, de Rishi Chandna (Inde) UNE SOEUR, de Delphine Girard (Belgique)

 GUAXUMA, de Nara Normande (France, Brésil)

 NURSERY RHYMES, de Tom Noakes (Australie)

 LES SENTIERS BATTUS, de Guillaume Harvey (Québec)

REGARD est l'un des principaux festivals de films courts en Amérique du Nord. Fondé en 1995 à Saguenay, il est la porte d’entrée des Amériques pour le cinéma court et une rampe de lancement internationale pour le cinéma canadien.Chaque année, le festival sillonne les routes du Québec pour présenter leurs coups de coeur de l’année. C’est donc un grand plaisir de les recevoir au Témiscouata pour faire découvrir à tous l’univers des courts métrages! Le coût d’entrée est de 10 $ par personne.

Semaine de l’entrepreneuriat au Témiscouata sous le thème « Agro on entreprend »

seeOnze organismes socioéconomiques du Témiscouata se sont associés à la SADC de Témiscouata pour élaborer le programme de la cinquième édition de la Semaine de l’entrepreneuriat au Témiscouata qui se tiendra du 11 au 16 novembre prochain sous le thème « Agro on entreprend ».

La journée du mardi 12 novembre, qui se tiendra au Centre de formation professionnelle en acériculture de Pohénégamook, s’adresse plus particulièrement aux producteurs bioalimentaires. Cette journée débutera à 10 h, avec une présentation du MAPAQ portant sur l’agrotourisme. Par la suite, les producteurs seront informés sur les mesures susceptibles d’appuyer le développement et la commercialisation de leur production. S’en suivra une visite des installations du nouvel Atelier de transformation des aliments du Témiscouata. L’après-midi s’amorcera avec la mise en valeur d’initiatives bioalimentaires inspirantes réalisées par différents groupes d’élèves de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs. Pour finalement laisser place à une séance d’information qui démystifiera les permis nécessaires en transformation bioalimentaire ainsi que les règles d’hygiène et de salubrité à respecter.

Le mercredi 13 novembre au Beaulieu Culturel du Témiscouata, un dîner arrimant réseautage et conférence sera proposé. Dans un premier temps, il y aura dévoilement des actions inscrites au Plan de développement de la zone agricole (PDZA) du Témiscouata, suivra des présentations portant sur les cultures innovantes et sur les projets en développement dans le domaine de l’agriculture et du bioalimentaire dans la MRC.

Finalement, le samedi 16 novembre prochain, dans le cadre de l’évènement Relation Elle et Lui, aura lieu le dévoilement des gagnants du Concours femmes de talents & hommes d’exception, une initiative de la Chambre de Commerce du Témiscouata.

Les partenaires de la Semaine de l’entrepreneuriat invitent les producteurs et futurs producteurs bioalimentaires ainsi que les entrepreneurs et les élus du Témiscouata à participer à ces activités. Pour plus d’information sur la programmation ou pour inscription aux activités, veuillez appeler à la SADC de Témiscouata au 418 899-0808.

Calendrier culturel de novembre 2019

imagesConsultez le calendrier culturel du mois de novembre 2019.

Calendrier culturel de novembre 2019

 

Rivière-Bleue rend hommage à ses bénévoles

75392645 10157036537796622 52515664639819776 nLa Municipalité de Rivière-Bleue a tenu, samedi le 26 octobre, un cocktail dînatoire pour remercier les bénévoles pour tout ce qu'ils font pour la communauté riveraine.
« Rivière-Bleue ne serait pas la même sans ses bénévoles. Leur implication et leur dévouement passent souvent inaperçus. Pourtant, ils sont un maillon indispensable au dynamisme de notre collectivité. En consacrant une partie de leur temps précieux, ils contribuent à la qualité de vie de nos concitoyens et pour cela, nous ne pourrons jamais les remercier assez », soulignait le maire, Claude H. Pelletier.
La soirée a aussi été l'occasion de décerner le prix Grand Riverain, Grande Riveraine. La récipiendaire 2019, Mme Marielle Landry, est reconnue pour cumuler les implications autant au niveau local que régional. Tout en développant un fort sentiment d'appartenance à Rivière-Bleue, elle pense, agit et milite pour développer la municipalité. Ses nombreuses implications sont des preuves tangibles de son amour de Rivière-Bleue.
Les élus tiennent à remercier encore une fois tous les bénévoles qui s'impliquent activement. Toutes leurs actions font de Rivière-Bleue un milieu où il fait bon vivre. Il y a donc de quoi être fiers !

Dégelis et ses précieux bénévoles; une histoire de coeur!

nos bénévoles 002Le conseil municipal de la Ville de Dégelis remerciait le 16 octobre dernier ses bénévoles pour leur remarquable implication au développement socio-économique de la Ville. Près de 200 bénévoles étaient alors réunis lors du traditionnel souper Reconnaissance aux bénévoles.

La Table de concertation en loisir et culture de Dégelis a profité de l'occasion pour souligner la nomination de Monsieur Rémy Hovington, à titre de finaliste, pour le Prix du bénévolat en loisir et en sport Dollard-Morin. Entre autre, membre du conseil d'administration du Tremplin, Festival de la chanson et de l'humour comme responsable technique depuis 20 ans, M. Hovington est un passionné qui partage bénévolement et sans compter son expertise et ses talents à une foule d'activités et d'événements. Un certificat de reconnaissance et un panier de produits d'érable Decacer lui ont été offerts pour l'occasion par le conseil municipal qui tenait à le remercier très sincèrement pour son extraordinaire contribution à la vie culturelle et communautaire de Dégelis.

La relève au rendez-vous!

En janvier 2019, à l'aide des enseignantes de 6e année de l'école Desbiens de Dégelis, mesdames Caroline Michaud et Claudine Saint-Pierre, le service des loisirs de Dégelis à mis sur pied l'Escouade Bénévole en Herbe. Le projet consiste à initier des jeunes à l'implication sociale et au bénévolat dans leur communauté. Une partie des jeunes de la première cohorte était présente lors du souper Reconnaissance aux bénévoles, vu leur implication dans plusieurs événement en 2019. Au total 15 jeunes bénévoles font partie de l'Escouade et une nouvelle cohorte sera formée cette année avec les nouveaux élèves de 6e année. Le but de ce projet étant de contrer la pénurie de bénévoles, en s'assurant une relève dynamique et engagée!

L'Escouade Bénévole en Herbe est bénéfique pour les jeunes impliqués, de même que pour toute une communauté! Le fait de mettre en contact des bénévoles expérimentés avec les jeunes, donne lieu à des échanges intergénérationnels exceptionnels.

Les jeunes portent fièrement les couleurs de leur Escouade et ainsi, ils inciteront peut-être d'autres citoyens et leurs amis à développer leur goût de s'impliquer, d'aider et de se mobiliser! Le slogan de l'Escouade : 1,2,3 on aide!

Domaine Acer est couronné entreprise de l’année au Témiscouata!

GET 7199 R 002Détermination, avant-gardisme, accomplissement et fierté étaient au rendez-vous du 28e Gala de l'Entreprise du Témiscouata qui soulignait ses lauréats au 1555 rue Principale à Pohénégamook. Au cours de la soirée, animée par Pascale Robitaille, les 350 convives, y ont célébré l'excellence des entreprises et des personnalités influentes de la MRC.

Au total, 15 trophées ont été remis aux fiers lauréats. Domaine Acer s'est mérité le titre le plus prestigieux du Gala, celui, de l'Entreprise de l'année. Le Prix Distinction a été remis à Sozio Construction Ltée pour sa contribution remarquable à l'économie de la région depuis 1925. Le Prix de la personnalité hommage a été décerné à madame Marielle Landry pour son parcours de vie et son engagement exemplaire.

Depuis maintenant 28 ans, le Gala de l'Entreprise souligne le dynamisme économique du milieu des affaires. Pour une seconde fois, la MRC et la SADC de Témiscouata se sont associées pour présenter conjointement cette soirée.

C'est dans une ambiance festive et décontractée que les convives ont été accueilli. En nouveauté, une vidéo mettant en valeur les atouts d'un secteur du Témiscouata soit la Vallée des Lacs regroupant les municipalités d'Auclair, Biencourt, Lac-des-Aigles, Lejeune, Saint-Juste-du-Lac et Saint-Michel-du-Squatec a été présentée.

L'Entreprise de l'année

Domaine Acer ÉCONOMUSÉE de l'érable allie partage du savoir-faire et culture, par la mise en valeur à la fois du métier d'acériculteur traditionnel et de producteur de boissons alcoolisées novatrices.

Dans ce lieu enchanteur, rencontrez ses artisans acériculteurs passionnés, Nathalie Decaigny et Vallier Robert puis participez à une expérience interactive authentique. Savourez leurs acers! Des boissons alcoolisées fines issues de la vinification de la sève d'érable. Apprenez-en plus sur les pratiques, les techniques et les méthodes issues de notre patrimoine acéricole. De l'érablière aux caves de vieillissement, l'érable s'explique et en impose. Renommée pour son audace et sa noblesse, l'entreprise a reçu, au fil des ans, plusieurs distinctions. Sa réputation n'a d'égale que la qualité de ses produits et services. Le Domaine Acer constitue un point d'arrêt incontournable au Témiscouata et au Bas-Saint-Laurent.

Volet Affaires, neuf entreprises lauréates

• Domaine Acer : Prix de l'entreprise touristique, présenté par Boralex.

• PBM Solutions Structures : Prix de l'entreprise de transformation du bois, présenté par Groupe Lebel.

• Le Vallon Bleu : Prix de l'entreprise de transformation agroalimentaire présenté par la Régie Intermunicipale des déchets de Témiscouata.

• La Bergerie du Grand Pin : Prix de l'entreprise de production agricole et de production forestière présenté par la Banque Nationale.

• Érablière des 3 Versants inc. : Prix de l'entreprise de production acéricole, présenté par la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs.

• Le Tremplin, Festival de la chanson et de l'humour de Dégelis : Prix de l'entreprise culturelle, présenté par Service Accès-Emploi.

• Brousseau & Paventi Denturologistes : Prix de l'entreprise de services, présenté par le ministère de l'Économie et de l'Innovation.

• L'Intermarché Coop Notre-Dame-du-Lac : Prix de l'entreprise de commerce de détail, présenté par Raymond Chabot Grant Thornton.

• Les Soudures Lebel : Prix de l'entreprise de transformation autres secteurs, présenté par Hydro-Québec.

Volet Reconnaissances : cinq trophées

• Madame Marielle Landry : Prix de la personnalité hommage, présenté par la SADC de Témiscouata.

• Sozio Construction Ltée : Prix distinction, présenté par la MRC de Témiscouata.

• Monsieur Pierre-Antoine Dumont : Prix de la personnalité jeunesse en affaires 35 ans et moins, présenté par Cascades Emballage Carton-Caisse, une division de Cascades Canada ULC.

• Madame Sophie Dubé et monsieur Nicolas Michaud : Prix des personnalités travailleurs autonomes, présenté par le Centre local d'emploi de Témiscouata et le Service de développement de la MRC de Témiscouata.

• Monsieur Alain Nadeau : Prix de la personnalité en affaires, présenté par Desjardins.
Pendant la soirée, 20 entreprises de la relève ou ayant démarré ont aussi été soulignées. Le volet Relève a été présenté par le Centre de transfert d'entreprise du Québec et le volet Démarrage par le Centre local d'emploi de Témiscouata, M. Denis Tardif député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, a remis les plaquettes aux entreprises lauréates du volet Démarrage

Au nom des membres du comité organisateur, madame Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata et monsieur Vallier Daigle, président de la SADC ont tenu à remercier tous les collaborateurs et les partenaires de l'évènement, dont les partenaires officiels : Desjardins et Cascades Emballage Carton-Caisse, une division de Cascades Canada ULC ainsi que les partenaires majeurs : le Centre local d'emploi de Témiscouata, la Ville de Pohénégamook et Hydro-Québec. Merci également aux partenaires associés, aux partenaires de services et de soutien pour leur précieuse contribution.

La conciliation études-travail des jeunes : une responsabilité partagée

déjeuner photoMercredi, le 9 octobre dernier, une séance d'information sous forme d'un déjeuner avait lieu au restaurant Mike's de Témiscouata-sur-le-Lac afin de conscientiser les employeurs et partenaires à la conciliation études-travail des jeunes. Cet évènement a permis de sensibiliser 22 employeurs et organismes de la région. Des échanges sur les bonnes pratiques en matière de conciliation études-travail et des outils d'accompagnement concrets étaient au menu du rassemblement.

Un portrait des jeunes!
De plus, une présentation des données sur la situation des jeunes qui travaillent au Témiscouata tout en allant à l'école a été faite par l'agente régionale COSMOSS, Caroline Thibodeau. Cette dernière mentionne que « près de 76 % des jeunes interrogés cumulent plus de 40 heures par semaine de cours, de travaux scolaires et de travail rémunéré.» Toujours selon Madame Thibodeau, «plusieurs études démontrent que les jeunes qui occupent un emploi rémunéré pendant l'année scolaire sont exposés à davantage de risques concernant leurs études, leur travail et leur santé». Bien que la situation ne soit pas préoccupante au Témiscouata, les partenaires du comité conciliation études-travail trouvaient quand même important de sensibiliser les employeurs à cet effet. «Il peut être tentant pour un jeune présentant un risque de décrochage d'abandonner son parcours scolaire dans le but de se consacrer entièrement à un emploi rémunéré. Par contre, c'est la responsabilité de tous de le sensibiliser à l'importance de terminer ses études et de le supporter tout au long de son cheminement. À cet égard, les employeurs peuvent jouer un rôle très positif auprès d'un jeune et ainsi contribuer à son épanouissement socioprofessionnel », souligne Madame Thibodeau.

Un accompagnement aux employeurs
De plus, dans les semaines et mois à venir, un accompagnement aux entreprises sera offert par le Carrefour jeunesse-emploi de Témiscouata dans le but de mettre de l'avant la réussite éducative des jeunes lorsqu'ils combinent travail et études. En lien avec le mouvement « Employeurs engagés » mis de l'avant par le Réseau québécois pour la réussite éducative (RQRE), l'organisme souhaite sensibiliser les employeurs à adopter de bonnes pratiques et à l'importance d'encourager les jeunes à persévérer dans leurs études.

Notons que cette démarche est rendue possible grâce à COSMOSS Témiscouata et à la participation de différents partenaires du comité Conciliation études-travail au Témiscouata (Carrefour jeunesse-emploi de Témiscouata, Société d'aide au développement des collectivités de Témiscouata, Service de développement de la MRC de Témiscouata, Chambre de commerce du Témiscouata, Conseil des dirigeants d'entreprises du Témiscouata, Corporation de développement économique du Transcontinental, Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs).

Programmation du mois de novembre du diffuseur Les 4 Scènes

3637FRLes 4 Scènes, diffuseur de spectacles du Témiscouata, vous présente les artistes à sa programmation pour le mois de novembre 2019.

CONVERSATION AVEC MON PÉNIS, Théâtre du Bistouri

Tom, à différentes étapes de sa vie, doit négocier avec une partie de lui; son pénis. Une comédie quasi-philosophique. Un voyage entre le cœur, la raison et l'organe. Une grande histoire d'amitié!

En spectacle le 9 novembre au Centre Culturel Georges-Deschênes de Dégelis à 20 h.

INGRID ST-PIERRE, Petite plage

Elle crayonne un quatrième album ancré, vibrant. Un autoportrait aquarellé, truffé de ses fragments de quotidien miniatures captés à la volée. On y croise une petite foule portée par des pianos sauvages, une touche de mélancolie enluminée. À la fois cinéaste et parolière, musicienne et architecte de chansons refuges, Ingrid nous revient inspirée, incarnée et lumineuse.

Rencontrez-la au Centre Culturel Georges-Deschênes de Dégelis le 30 novembre à 20 h.

Assemblée générale de Triathlon Pohénégamook

1914027 215147122156826 2498305144553697428 nChers partenaires et membres des médias, vous êtes cordialement invité à l'Assemblée générale annuelle de l'organisme à but non lucratif : 
MultiAthlon Témiscouata / Triathlon Pohénégamook.

Lors de cette rencontre, nous vous présenterons:

L'événement se déroulera à la Microbrasserie Le Secret des Dieux le 26 octobre prochain à 10h.
Merci de confirmer votre présence et le nombre de personnes qui seront présentes à l'adresse courriel : triathlonpohenegamook@gmail.com 


Au plaisir de vous y rencontrer et de discuter avec vous.

Frédéric Grégoire lance son 1er album

Frederic img cover FB 002Frédéric Grégoire, auteur-compositeur-interprète originaire du Témiscouata, lance son premier album « Je n'ai pas peur du temps » le samedi 2 novembre au Centre culturel Georges-Deschênes de Dégelis.

Natif d'Auclair, Frédéric a monté sur scène pour la toute première fois à l'âge de 3 ans. Ce fut pour lui un moment marquant et déterminant. Depuis, il a eu l'occasion de chanter lors de nombreux téléthons, événements corporatifs, mariages, spectacles régionaux, concours, événements et galas artistiques. Ce chanteur ténor a toujours souhaité produire son propre album. Après de nombreuses années à faire de l'interprétation et à se perfectionner, Frédéric s'est consacré à l'écriture de ses chansons. Il s'est entouré de personnes passionnées autant que lui pour mener à bon port ce projet. C'est avec fierté et fébrilité que Frédéric présente « Je n'ai pas peur du temps » le fruit de son travail des 2 dernières années.

Autoproduit, cet album de 10 chansons teintées d'amour, de passion et d'espoir vous séduira, ses mélodies vous charmeront et la voix unique, caressante et profonde de cet artiste vous envoûtera. La réalisation et les arrangements musicaux ont été confiés à Maurice Deschênes de Les Productions Chorus.

C'est sur la scène de sa première prestation et accompagné de 4 musiciens, de choristes, d'un choeur de 10 enfants en provenance du Nouveau-Brunswick et de danseurs que Frédéric Grégoire présentera ses chansons le samedi 2 novembre à 19 h au Centre culturel Georges-Deschênes de Dégelis.

Les billets pour assister au lancement sont en vente à la Boulangerie Couleur de blé de Dégelis, au Depann-O-Max d'Auclair et, à Témiscouata-sur-le-Lac, à l'Épicerie Francis Beaulieu et à la Station Service Michaud. Le soir du lancement, 1 $ par album vendu sera remis à l'organisme Parkinson Bas-Saint-Laurent.

De bons résultats pour le début de saison du Ballon sur glace mineur du Témiscouata!

Sayabec 2019 U15Les 12 et 13 octobre dernier, le Ballon sur glace (BSG) mineur du Témiscouata participait au Tournoi Michel D'Astous à Sayabec. Un total de 10 équipes représentait le BSG mineur du Témiscouata et 31 élèves membres du programme sportif ballon sur glace de l'École secondaire de Cabano ont participé à cet évènement.

Les équipes du BSG mineur du Témiscouata ont bien fait lors de ce premier tournoi de la saison. Tout d'abord, dans la catégorie U-15 féminin, l'équipe T-Miss 2 a vaincu la formation T-Miss 1 lors de la finale par un pointage de 1 à 0 en prolongation. Ensuite, le club T-Miss U-19 s'est incliné 2 à 0 lors de la grande finale de la catégorie Femme qui comptait 8 équipes dont T-Miss U-15. Puis, dans la catégorie Homme compétition, la formation Blitz U-19 a baissé pavillon 2 à 1 en prolongation lors de la demi-finale contre le Timber Mart de Néguac qui a gagné la finale par la suite. Une autre équipe du Blitz s'est également inclinée en demi-finale dans la division Homme participation. Aussi, les formations Blitz U-12 masculin et Blitz U-15 masculin ont remporté leurs trois matchs de la fin de semaine alors que le Blitz a perdu 2 à 1 contre les Castors de Sayabec lors de la finale de la catégorie U-10. Un club T-Miss U-12 féminin a également participé à ce tournoi.

«Nous sommes satisfaits de ce début de campagne! Nous serons d'ailleurs déjà de retour en action dès la fin de semaine prochaine alors que l'équipe T-Miss U-19 participera à la Coupe les Becquets dans la catégorie Femme senior B à St-Pierre-les-Becquets. Par ailleurs, nous tiendrons également une activité de financement samedi prochain lors de l'évènement d'essai routier communautaire de Mazda. Pour chaque essai routier admissible, le BSG mineur recevra un montant de 20$. Cette activité se déroulera aux Galeries Témis de Cabano samedi le 19 octobre entre 9h30 et 16h00 et chaque essai routier sera gratuit» de conclure le président du BSG mineur du Témiscouata et coordonnateur du programme sportif ballon sur glace de l'École secondaire de Cabano, Alain Dugas.

Profil de l'organisation du Ballon sur glace mineur du Témiscouata

Le BSG Mineur du Témiscouata existe depuis plus de 17 années. À chaque saison, il permet à plus d'une centaine de filles et garçons âgés entre 6 et 19 ans de pratiquer le ballon sur glace à des niveaux récréatifs et compétitifs et incite les jeunes à adopter de saines habitudes de vie. Depuis la fondation de l'organisation, ses différentes équipes ont remporté près de 60 médailles lors de championnats provinciaux et nationaux.

Salon des Artistes et Artisans 2019

imageL'Association des Arts du Témiscouata est heureuse de vous inviter à son 11e Salon des Artistes et Artisans du Témiscouata 2019, sous le thème "Une myriade de trésors locaux". Le salon se tiendra à Dégelis les 8, 9 et 10 novembre prochains dans la salle Charles-Guérette du Centre communautaire de Dégelis, situé au 515 rue de la Briquette.

Plus d'une vingtaine d'exposants seront présents pour vous accueillir. Les heures d'ouverture sont vendredi le 8 novembre de 13h à 20h, samedi le 9 novembre de 10h à 20h et dimanche le 10 novembre de 10h à 16h. La programmation du salon axée sur la transmission orale et le travail de mémoire sera sous la direction de madame Nikole Dubois et monsieur Albert Roy, conteurs et poètes reconnus. Ils seront entourés d'artistes locaux qui assureront la partie musicale de l'événement, dont Sébastien Ouellette de St-Elzéar-de-Témiscouata, madame Thérèse Levesque de Dégelis et l'ensemble musical Marcelle Turcotte de Dégelis également. De plus, vous pourrez interagir avec madame Mireille Perrier et ses marionnettes géantes.

L'Association des Arts du Témiscouata est un organisme sans but lucratif dont la mission est de regrouper les artistes et artisans du Témiscouata, promouvoir la création artistique dans la région, ainsi que de permettre la création de divers événements rassembleurs et enrichissants comme l'Art Dehors et le Salon des Artistes et Artisans.

Saint-Eusèbe accueille les chasseurs et les amateurs de musique folklorique le 24 novembre 2019

oasisTrois organismes de Saint-Eusèbe-de-Témiscouata, l'Oasis des Aînés, le Club des 50 ans et plus et la Fabrique, s'associent pour présenter le dimanche 24 novembre 2019 la 9e édition du Gala folklorique de l'Oasis des Ainés et la 3e édition de la messe des chasseurs.

Les inscriptions pour le Gala folklorique débuteront à 10 h 30 dans la salle l'Envol du complexe municipal Eudore Deschamps au 128 route des Beaux-Lieux de Saint-Eusèbe. Le Groupe Marcelle, Lucien & Monique assumeront l'accompagnement musical. Le dîner débutera à 11 h 30.

Réservez vos billets auprès de Nicole Chouinard au 418-899-1661, Jacqueline Beaulieu 418-899-6203, Chantal Dumont 418-899-2922 et également au bureau municipal 418-899-2762 ou par courriel à oasisdesaines@bellnet.ca.

Toute la population est invitée à venir entendre nos artistes locaux et à danser.
Le coût des billets est le suivant :
Diner seulement : 12,00 $
Gala et diner : 15,00 $
Entrée : 5,00$

La messe des chasseurs sera célébrée à 9 h 30 dans l'église de la paroisse de Saint-Eusèbe. Les chasseurs sont invités à apporter leurs plus beaux trophées de chasse. Ils seront exposés dans la salle Saint-François à l'arrière de l'église. Cette messe se veut une activité de remerciements pour les bienfaits de la nature et un témoignage au respect que nous témoignons envers notre environnement.

Un vin d'honneur, une gracieuseté de la Fabrique de Saint-Eusèbe, sera servi dans la salle Saint-François après la messe. Par la suite, vous êtes invités à vous joindre au dîner à la salle l'Envol. Un prix par tirage au sort soulignera la participation des chasseurs qui auront exposés leurs trophées. Pour ceux qui le désirent, le dossard et la tenue de camouflage seraient appropriés. Pour de plus amples informations veuillez vous adresser à Jean-Denis Bossé, 418-899-6484, ou à Gilles Chouinard, 418-899-6472.

Le Gala folklorique de l'Oasis des Ainés s'est positionné au cours des dernières années comme un incontournable dans le circuit des activités à caractère folklorique au Témiscouata. Toute la population régionale est invitée à venir entendre nos artistes locaux et à danser. Nous vous attendons en grand nombre.

Relations avec les médias
Nicole Chouinard : 418-899-2661 / 418-899-2349 ou oasisdesaines@bellnet.ca / paroissesteusebe@hotmail.com

On bouge en octobre à Témiscouata-sur-le-Lac

défi pierre lavoie 002Le sport est à l'honneur, les 18 et 19 octobre prochains, à Témiscouata-sur-le-Lac. La Ville propose une nouvelle formule pour la Grande marche du Défi Pierre Lavoie et met en place avec plusieurs partenaires un colloque sportif portant sur un enjeu important, celui des commotions cérébrales.

Un parcours nocturne pour le Défi Pierre Lavoie
Cette année, la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac a décidé de créer un parcours nocturne dans le cadre du Défi Pierre Lavoie, qui se tiendra au Parc Clair Soleil, le 18 octobre à 19 h 30. Les citoyens auront droit à plusieurs animations pendant la marche de 5 km, notamment un cracheur de feu, de la Zumba, du maquillage, un DJ, ainsi que d'autres performances surprises pendant le parcours. L'objectif est donner l'envie aux petits et grands de bouger! L'équipe de la Ville a mis tout en place pour que cette soirée soit mémorable. Les gens sont invités à apporter leur propre bouteille d'eau réutilisable, leurs accessoires fluorescents, leurs lampes de poche et des vêtements adaptés à la température. Pour participer, il faut s'inscrire en ligne, gratuitement, à onmarche.ca.

Colloque sportif Perds-en pas ta tête!
En collaboration avec l'URLS, COSMOSS Témiscouata et le CISSS du Bas-Saint-Laurent, la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac a mis en place un colloque sportif portant sur les commotions cérébrales. L'évènement aura lieu au BeauLieu Culturel du Témiscouata, le 19 octobre à compter de 9 h. La journée débutera avec une conférence de l'ambassadrice de l'esprit sportif Guylaine Dumont, joueuse de volleyball intronisée au temple de la renommée de Volleyball Canada en 2016. Aujourd'hui, elle est thérapeute en relation d'aide spécialisée en sport. Elle est aussi cofondatrice de Sport'Aide. Par la suite, les participants pourront assister à la conférence La commotion cérébrale: de la blessure au retour à la fonction de Philippe Fait. Cette formation aidera les participants à se familiariser avec la problématique de la commotion cérébrale. Elle aidera aussi à se familiariser avec l'évaluation clinique interdisciplinaire de la commotion cérébrale en utilisant les diverses connaissances scientifiques les plus à jour en ce qui a trait à la prise en charge, à la gestion et aux interventions thérapeutiques, notamment concernant les conditions associées les plus communes retrouvées et les protocoles de retour au jeu. Les informations enseignées seront basées sur les données probantes actuelles. Finalement, la journée se terminera avec Denis-Alexandre Nadeau, kinésiologue qui donnera une conférence sur les différentes sphères de la préparation mentales. En plus, ces trois formations donneront trois (3) points de formation pour le programme national de certification des entraîneurs (PNCE).

L'activité est gratuite et ouverte à tous les entraîneurs, sportifs et parents. Il faut s'inscrire auprès de Samie Fortin à sfortin@temiscouatasurlelac.ca ou au 581 748-5173, avant le 16 octobre.

Spectacle de la pianiste Émie R Roussel – Seule ensemble

Émie R. RousselL'École de musique du Témiscouata est très heureuse de vous annoncer la visite de la réputée pianiste Émie R Roussel le 23 novembre prochain au BeauLieu Culturel du Témiscouata pour son premier spectacle solo. Une belle collaboration entre l'École de musique du Témiscouata et cette pianiste professionnelle qui débutera à 18 h par une conférence/classe de maître, suivi du concert à 19h30. Les billets sont au coût de 10 $ et vous pouvez réserver votre place en communiquant avec l'École de musique du Témiscouata au 418-854-2116 poste 217.


Émie R Roussel débute l'apprentissage du piano classique à 5 ans. En 2008, elle fait son entrée à l'Université de Montréal en interprétation piano jazz et y complète son baccalauréat en mai 2011. Depuis la fin de ses études, elle est enseignante et accompagnatrice au Programme Jazz-pop du Cégep de Rimouski. En juin 2015, elle remporte le Prix du CALQ -Créatrice de l'année du Bas-St-Laurent. Du côté de la scène pop, elle a accompagné des artistes tels que Bruno Pelletier, Marco Calliari, Patrice Michaud et Carolanne D'Astous Paquet. En juin 2014, elle a été pianiste invitée pour une édition de l'émission de télévision "Pénélope Mcquade" à Radio-Canada.
Elle fonde en 2010 le Emie R Roussel Trio avec lequel elle enregistre la même année, un premier album intitulé Temps Inégal. Gagnant du Félix de l'Album jazz de l'année 2015 à l'ADISQ pour son 3e album Quantum ainsi que de nombreux autres prix, le Emie R Roussel Trio s'impose comme un incontournable de la scène jazz actuelle canadienne et connaît depuis 2010, une ascension fulgurante. Durant les dernières années, le Trio a eu le privilège de présenter sa musique dans onze pays sur quatre continents.


Après avoir produit quatre albums en trio depuis 2010, Emie R Roussel s'amène avec un tout nouveau projet, mais cette fois-ci en solo. Présentant des compositions originales, Seule ensemble est né de l'envie d'explorer davantage les possibilités sonores qu'offre l'utilisation du piano et qui vont bien au-delà des notes jouées. Les sonorités acoustiques et électriques se côtoient ici afin de rendre un vaste ensemble de textures, d'effets, de rythmes et d'images sonores. Seule, au centre de ce captivant spectre musical.

Une toute première programmation jeunesse qui ne passe pas inaperçue

3637FRLes 4 Scènes, diffuseur de spectacles du Témiscouata, entame une toute nouvelle Programmation Jeunesse Desjardins par une belle réussite.

En effet, les 7 et 8 octobre derniers, le diffuseur témiscouatain aura rejoint plus de 700 jeunes provenant de 14 écoles primaires de la Commission Scolaire du Fleuve-et-des-Lacs dans le cadre des Sorties Culturelles Desjardins. Le Bibliothécaire, spectacle sur le pouvoir des mots et la passion pour la lecture et l'imaginaire, aura séduit petits et grands.

Les sorties culturelles ne s'arrêteront pas là, puisqu'elles couvriront également la clientèle étudiante du secondaire avec le spectacle de David Goudreault. Cette fois-ci, le diffuseur attend une foule de plus de 500 personnes.

La Programmation Jeunesse Desjardins inclue également des spectacles familiaux qui sont offerts au grand public. D'ailleurs, ce dimanche 13 octobre, les familles sont conviées au BeauLieu Culturel du Témiscouata afin de découvrir l'univers de Vikings. Ce conte, présenté dans le cadre des Rendez-Vous s'épivardent, est offert gratuitement grâce au Conseil des Arts et des Lettres du Québec et Desjardins.

Tous les détails de l'offre culturelle du diffuseur Les 4 Scènes se retrouvent sur le site internet au www.les4scenes.com

Lancement d’un numéro unique pour les demandes de services sociaux et de santé au Bas-Saint-Laurent

cissDès aujourd'hui, la population du Bas-Saint-Laurent n'aura qu'à composer un seul numéro, le 1 833 422-2267 pour toutes les demandes de services en santé mentale, dépendance, soutien à l'autonomie des personnes âgées, déficience intellectuelle, trouble du spectre de l'autisme, déficience physique et jeunesse. Par le déploiement de ce numéro unique, le Centre de santé et de
services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent souhaite offrir un accès simplifié, rapide et personnalisé
aux services psychosociaux et de santé.

Ce projet d'harmonisation est en partie possible grâce au développement d'un outil informatique unique,
sécuritaire et novateur qui permet, entre autres, d'offrir la même qualité de réponse aux usagers partout
sur le territoire, d'assurer le suivi des demandes et d'améliorer les délais de prise en charge.

Qu'est-ce que l'AAOR ?

Le service d'accueil, analyse, orientation et références (AAOR) est la porte d'entrée pour l'ensemble de la
population du Bas-Saint-Laurent qui désire recevoir des services pour répondre à un besoin social,
psychologique ou physique pour les programmes suivants :


Qui peut faire une demande de service?
Toutes les personnes souhaitant obtenir l'un de ces services, pour elles-mêmes ou l'un de leurs proches,
peuvent en faire la demande en composant la 1 833 422-AAOR (2267), sans frais. Les médecins, les
professionnels de la santé ainsi les organismes communautaires peuvent également déposer une
demande de service pour un tiers. Il sera également toujours possible de se rendre au CLSC de son choix
pour effectuer une demande en personne.

À propos du CISSS du Bas-Saint-Laurent

Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent est un établissement qui a pour
mission de maintenir, améliorer et restaurer la santé et le bien-être de la population bas-laurentienne en
rendant accessible un ensemble de services de santé et de services sociaux, intégrés et de qualité,
contribuant ainsi au développement social et économique du Bas-Saint-Laurent. Avec un budget de plus
de 759 M$, le CISSS emploie quelque 7850 employés, peut compter sur 568 médecins, dentistes et
pharmaciens et des centaines de bénévoles qui ont à coeur les soins et services à la population ainsi que
les valeurs de l'établissement, soit la collaboration, l'humanisation, l'engagement et la responsabilisation.

Rivière-Bleue améliore ses infrastructures communautaires pour mieux servir la population

rbLa Municipalité de Rivière-Bleue est très fière du dynamisme de sa vie communautaire et il lui apparaissait essentiel d'améliorer ses infrastructures pour mieux répondre aux besoins de ses citoyens et pour faciliter la tâche aux nombreux bénévoles qui organisent des activités. L'inauguration de la nouvelle section communautaire du Complexe sportif Rosaire-Bélanger s'est tenue aujourd'hui en présence du député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, M. Denis Tardif, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Mme Andrée Laforest, et du maire de Rivière-Bleue, M. Claude H. Pelletier.

 

« Depuis quelques années déjà, le conseil municipal déplorait la déficience des infrastructures communautaires du Complexe sportif Rosaire-Bélanger. En 2019, il importait d'offrir une entrée sécuritaire, un bloc sanitaire adéquat et une cuisine communautaire répondant aux besoins des nombreuses personnes qui préparent des repas pour le bien de notre population. Avec la fermeture de la salle du Club de l'Âge d'or à la fin 2017, la salle communautaire du Complexe sportif Rosaire-Bélanger devenait la seule salle disponible à Rivière-Bleue. Il était donc encore plus important de réaliser les travaux de mise à jour », a souligné Claude H. Pelletier, maire de Rivière-Bleue.
« Je me réjouis de la concrétisation de ce projet qui démontre l'engagement de notre gouvernement en faveur du développement du Bas-Saint-Laurent et de toutes les régions du Québec. Il ne fait aucun doute que le Complexe Rosaire-Bélanger participera au dynamisme communautaire de la municipalité. En plus d'enrichir le milieu de vie des citoyennes et des citoyens de tous âges, cet espace servira de lieu de rassemblement et contribuera à préserver le fort sentiment d'appartenance à la communauté, bien présent ici », a déclaré Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup–Témiscouata.


Rappelons que les travaux, totalisant une somme de 1 356 169 $, ont été rendus possibles grâce à une contribution financière gouvernementale du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation de l'ordre de 879 410 $, provenant du programme Réfection et construction des infrastructures municipales (RÉCIM). Des sommes proviennent également du Fonds de développement du territoire de la MRC de Témiscouata et des festivités du 100e de Rivière-Bleue.


Rivière-Bleue a la chance de compter sur plus d'une trentaine d'organismes communautaires qui, en organisant une panoplie d'activités, dynamisent la communauté. Le conseil municipal souhaite donc que la réalisation des travaux d'amélioration à la salle communautaire permette que la belle histoire se poursuive...

Flexlite lance une solution d’éclairage qui peut sauver des vies

HarnaisDevant 002Flexlite déplore le trop grand nombre d'accidents impliquant des travailleurs sur les chantiers routiers. Seulement au cours des dernières semaines, un arpenteur est décédé dans la région de Saguenay, un signaleur routier blessé gravement en Gaspésie et un autre signaleur a subi des blessures sur un chantier en Montérégie.

Selon l'Association des travailleurs en signalisation routière du Québec, le nombre de signaleurs blessés dans des accidents a bondi de 60 % entre 2016 et 2018, passant de 47 à 76 victimes annuellement.

Augmenter la visibilité des travailleurs pour prévenir les accidents

Bien que plusieurs changements aient été apportés au cours des années pour diminuer les accidents sur les chantiers routiers, trop de travailleurs risquent leur vie tous les jours. C'est dans cet esprit que Flexlite a développé une solution d'éclairage qui augmente la visibilité des travailleurs sur et aux abords des chantiers routiers.

La lampe de poitrine sur harnais émet une lumière clignotante de couleur orange qui permet de voir au loin la présence d'un travailleur. Le dispositif muni d'une lampe de poitrine et une autre dorsale diffuse un faisceau grand-angle qui n'éblouit pas la vision des automobilistes et qui est visible de jour comme de nuit. On peut comparer l'efficacité de ce dispositif porté par les travailleurs à un gyrophare sur un véhicule.

Ce dispositif simple d'utilisation s'applique pour plusieurs types de travailleurs :
• Signaleur sur les chantiers routiers
• Signaleur pour les opérations de déneigement
• Arpenteur
• Intervenant d'urgence (pompier, ambulancier)
• Contrôleur routier
• Brigadier scolaire
• Préposé au stationnement
• Voirie municipale et provinciale
• Remorqueur

Une version est aussi disponible pour les services de police dont les LED clignotants sont de couleur bleu et rouge. Déjà certains services policiers et l'Association des travailleurs en signalisation routière du Québec ont démontré un fort intérêt pour le dispositif de Flexlite.

Quelques mots sur Flexlite

L'entreprise bas-laurentienne située au Témiscouata développe des solutions industrielles innovantes pour des secteurs où la vie de personnes est en danger. Que ce soit les travailleurs ou pour assister les intervenants de premiers secours, les systèmes d'éclairage, de détection, d'alarmes, d'imagerie et de géolocalisation de Flexlite sont conçus pour assurer la sécurité et faciliter les opérations. www.flexlite.ca

Saint-Louis-du-Ha! Ha! : la réfection de la rue Pelletier débute

saint-louis-du-ha-ha-sonia-larrivee-001-620x348La municipalité de Saint-Louis-du-Ha! Ha! a annoncé, ce mardi 1er octobre, qu'elle entamait enfin les travaux de réfection, mais particulièrement le prolongement, de la rue Pelletier. Un projet de 1,2 M$ qui a été octroyé à Construction BML division Sintra.

Ce nouveau projet domiciliaire permettra d'aménager 15 nouveaux terrains pour les expropriés de la route 185 et pour de nouveaux résidents qui voudraient s'y établir.

Par la voie d'un communiqué, la mairesse Sonia Larrivée a tenu à souligner l'écoute et le travail actif du député Denis Tardif dans ce dossier. «Sans son aide, nous ne pourrions pas faire cette annonce aujourd'hui. Je salue qu'il a été attentif au développement de notre municipalité, car il manquait un gros morceau de casse-tête pour commencer ces travaux», a-t-elle déclaré.

Les travaux se prolongeront pour une durée de quatre à sept semaines et amélioreront du même coup le réseau d'égout et pluvial de la rue Pelletier. Il y aura alors une meilleure rétention d'eau. Les citoyens de cette rue, tout comme ceux de la rue Commerciale, verront une différence, dit-on.

Le conseil municipal est heureux du dénouement positif de ce dossier, car il y travaille depuis tout près de 4 ans.

Source : Info-Dimanche